Santé

Par quoi remplacer les aliments gras ?

changer pour ne pas grossir

On change radicalement d’alimentation lorsqu’on fait un régime. Mais à la fin du régime, il est surtout conseillé de ne pas reprendre son alimentation d’avant le régime, sous risque de rapidement reprendre du poids. Il faut donc la changer.

Même un régime alimentaire de courte durée doit être l’occasion d’une réflexion en profondeur sur son alimentation, sur ce qui vous a poussé à grossir. Attention, le but n’est pas de vous culpabiliser, mais est surtout de vous rendre attentif à ce qu’il ne faudra pas recommencer à la fin de votre régime.

C’est avec ce soucis en tête que vous devez envisager votre « après » régime, sans continuer à vous serrer la ceinture, mais en évitant les excès néfaste pour votre poids. C’est donc dans ce contexte qu’il est important de conserver les bonnes habitudes acquises durant le régime.

Les bonnes habitudes à conserver impérativement sont :

-Boire beaucoup d’eau.
-Pratiquer une activité sportive.
-Limiter les aliments « trop », que cela soient trop salés, trop sucrés ou encore trop gras.

Mais avant toute chose, vous devez avoir plaisir à manger sainement, à vous mijoter vos petits plats dans lesquels vous savez exactement ce que vous avez mis. Cette astuce est à quelque part le meilleur moyen pour contrôler votre alimentation car elle vous implique dans le processus d’élaboration de votre alimentation.

Remplacer les aliments gras

Les acides gras sont essentiels pour notre organisme, mais il ne faut surtout pas en abuser sous risque d’obésité. Alors voici comment remplacer les aliments gras de notre quotidien.

Afin de diminuer l’apport en aliments gras dans notre alimentation, il est souvent possible de les remplacer par d’autres moins gras et moins calorifique. Voici quelques exemples pour vous donner une idée de ce que vous pouvez entreprendre.

Le beurre existe déjà dans vos brioches. Il est donc inutile de beurrer vos brioches, ou préférer du pain complet avec un peu de beurre pour le petit-déjeuner.

La mayonnaise de votre sandwich peut être remplacée par du beurre, moins calorifique, ou encore mieux, de la moutarde. Pour ce qui est de la charcuterie, remplacez-là plutôt par du jambon de dinde par exemple.

Au niveau des viandes, le filet, le faux-filet, le romsteak, le rôti, le jarret, le rosbif, les viandes blanches sont souvent peut grasse par rapport aux autres morceaux.  Même si une couche de graisse autour de votre côtelette ou de votre entrecôte sont des signes de qualités, il vaut mieux s’en passer.

l’erreur occidentale

Il suffit de comparer une carte de restaurant en Europe et en Asie pour constater une différence flagrante : la prépondérance de la viande dans la première, des légumes dans la seconde.

Généralement, dans les pays occidentaux, on mange de la viande en se préoccupant vaguement de comment on va l’accompagner. Dans d’autres pays, en Asie ou en Afrique, c’est tout l’inverse. On part souvent d’un plat de légumes qui est complété par un peu de viande.

De fait, la viande n’est pas aussi indispensable qu’on le pense nous les Occidentaux. C’est pour cela que beaucoup de nutritionnistes considèrent que notre alimentation est déficiente en légumes et en fruit.

C’est dans ce contexte qui il faut envisager de plus en consommer, mais pas forcément de « l’ajouter » à votre repas, mais l’idéal serait de remplacer une partie de la viande par des légumes.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top