Santé

Le stress comme thérapie contre l’obésité ?

Le stress comme thérapie contre l’obésité ?

Régime et activité physique sont les solutions habituellement conseillées pour lutter contre l’obésité. Selon une étude britannique, le stress pourrait être une nouvelle thérapie.

Le stress n’est pas forcément bon pour notre santé, mais pourrait être bon pour lutter contre l’obésité, c’est ce que révèle une étude britannique publiée dans la revue Experimental Physiology. Des chercheurs ont découvert que le stress augmente la proportion de tissu adipeux brun, une masse capable de brûler le tissu adipeux blanc qui emmagasine les lipides.

C’est en découvrant que le stress augmente notre taux de cortisol qu’ils ont découvert que, proportionnellement, la température de la graisse brune est devenue plus chaude. En d’autres termes, l’état de stress a activé la production de chaleur dans le but de brûler la graisse.

« La plupart des adultes ont entre 50 et 100 gr de graisse brune, mais sa capacité à produire la chaleur est 300 fois supérieure à un autre tissu du corps, la graisse brune a le potentiel pour rapidement métaboliser le glucose et des lipides », a expliqué le professeur Michael E Symonds, un des auteurs de cette étude.

Cette découverte ouvre de nouvelles perspectives en matière de lutter contre l’obésité, l’utilisation du stress comme moyen thérapeutique. Une telle thérapie serait à associer à l’activité physique et à un régime alimentaire.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Populaires

To Top